lerenovateur | » Province de Champassak : le riz ordinaire en plus du café

Province de Champassak : le riz ordinaire en plus du café


Plusieurs pays de l’ASEAN, comme la Thaïlande, le Vietnam, le Myanmar et le Cambodge, sont de grands exportateurs de riz.  Le gouvernement de la RDP Lao souhaite encourager les agriculteurs de tout le pays à cultiver le riz pour répondre aux besoins du marché intérieur et à la demande extérieure, avec l’espoir  de faire du Laos également un grand exportateur. C’est pourquoi le service de l’Agriculture et des forêts de la province de Champassak a entrepris de promouvoir auprès des paysans la culture du riz ordinaire, à la fois pour leur permettre d’exporter et pour faire face au problème de la diminution du prix du riz, qui crée une situation difficile pour les agriculteurs.  Chaque année, la production du riz dans la province de Champassak est suffisante  pour la consommation intérieure, et  plus de 100 000 tonnes de paddy sont exportées. Dans la province de Champassak, le riz ordinaire est déjà cultivé pour l’exportation, sur plus de 900 hectares,  dans six districts (Sanasomboun,  Khong, Mounlapamok,  Champassak, Soukhouma et  Phonthong), qui comptent 38 villages où vivent 577 familles. La promotion  de cette culture est importante pour la production d’un riz de bonne qualité, selon les besoins du  marché,  et les récoltes peuvent être vendues à un prix intéressant pour les agriculteurs.